1 /
Retour aux actualités

Vincent Colin, Chef Pâtissier 

Le hasard fait parfois très bien les choses. Vincent Colin, à l’heure de son stage obligatoire de 3ème, demande au boulanger-pâtissier installé en face de chez lui s’il veut bien l’accueillir. En 72 heures, le déclic s’opère et le destin du jeune homme est lancé. Originaire des Vosges, titulaire d’un CAP, il se lance alors dans un périple, à la découverte de belles maisons souvent étoilées, du sud de la France aux Alpes, de la Corse à la Suisse et, tranquillement, construit son style.

Dans son parcours, Vincent reconnait une première expérience marquante chez Jérôme Nutile lorsque celui-ci est Chef de l’Hostellerie de Castellas. Puis raconte grandir au Château Cordeillan-Bages et au Restaurant de l’Hôtel de Ville de Crissier. Il goûte aussi à l’univers des saisons avant de retrouver le Chef Nutile en 2015 qui ouvre son restaurant éponyme à Nimes. Une nouvelle étape l’amène enfin à Megève, au Flocons de Sel, chez Emmanuel Renaut, et depuis le début de l’année 2019, le voilà aux côtés d’Olivier Nasti, au Chambard.

Partout, il apprécie la mission d’adaptation à un univers que lui demande son travail avec les grands Chefs de cuisine. Sortir de sa zone de confort, réfléchir avec audace, voilà ce qu’il trouve excitant et enrichissant. Pour un pâtissier, le travail en restaurant demande une maîtrise de l’éphémère qui constitue aussi un challenge enthousiasmant à chaque service.

Avec Olivier Nasti, il a retrouvé une philosophie dans laquelle il se reconnait. Celle de la vérité du produit, des goûts assurés sans fioritures inutiles. Il a été séduit par l’idée de se rapprocher de ses terres d’origines et de participer à révéler toute la beauté de la région. Depuis quelques semaines, il a pris le temps de randonner, visiter les environs, retrouver les recettes de quelques desserts classiques alsaciens, pour en faire le terrain de ses inspirations. Régulièrement, il présente au Chef ses propositions en harmonie avec la carte que celui-ci a imaginée. Aidé de Nicolas Carro, le Chef exécutif avec qui il a déjà travaillé à Cordeillan-Bages, Vincent affine son travail pour composer harmonieusement des desserts qui respectent les tendances appréciées des clients, l’esprit de la maison et la signature d’Olivier Nasti.

Sublimés par peu de sucre, ces desserts sont imaginés dans un esprit frais pour venir apporter une dernière note légère au repas. Et comme moteur de création, Vincent reste à l’écoute de tous, avec son équipe, sa famille ou ses amis.

« Une simple idée d’une personne même en dehors du métier peut être profondément inspirante et nous amener vers un dessert réussi » explique-t-il. « Parce que c’est le plaisir de faire plaisir qui doit rester notre unique guide ».